EUROPE / REFERENDUM. Le réveil des intellectuels (Marianne, Idées, 21 mai 2005). Par Philppe Petit et Julien Charnay

Publié le par Philippe Petit et Julien Charnay

 

La république des idées est en effervescence. Le référendum sur le projet de traité constitutionnel a délié les langues et mobilisé les consciences. Et chacun de défendre sa vision de la construction européenne. Une prise de parole qui révèle tout le malaise français.


L'Europe aiguise les passions. Elle réintroduit de l'enthousiasme dans la vie publique. En dépit des apparences, les intellectuels n'échappent pas à cette règle. N'étaient ceux qui s'obstinent à opposer la Fiance généreuse (celle du oui) et la France étriquée (celle du non), le débat européen prend de l'ampleur. Le questionnement grandit parmi la population française. Les lecteurs des journaux affirment leur point de vue et le besoin d'explications se fait sentir dans tous les milieux sociaux. « L'Europe s'est d'abord construite à partir du marché et du droit et le débat semblait réservé aux juristes et aux économistes. Elle est aujourd'hui rattrapée par le politique et je trouve cela très positif, même si le moment est tardif car de grands choix, comme l'élargissement à 25, ont déjà été faits » , se félicite ainsi la juriste Mireille Delmas-Marty, professeur au Collège de France. Hors le filtre de certains médias, tout concourt, enfin, à ce que la parole se libère. (...)

Lire la suite : http://www.marianne2.fr/Le-reveil-des-intellectuels_a60771.html

Publié dans Presse écrite

Commenter cet article